Que deviennent les Miss élues ? » Léa Harnett

Depuis le 10 juillet dernier, date à laquelle j’ai accédé au titre de Miss Saint Pierre et Miquelon 2010, il y a eu un énorme changement dans ma petite vie tranquille : très vite, depuis le mois d’août en fait, j’ai dû quitter l’archipel pour m’installer en France métropolitaine, poursuite des études supérieures oblige.

lea

J’ai donc choisi de vivre à Nantes pour débuter ma vie d’étudiante. Un choix qui me permet, d’une part, de me sentir moins seule puisque de nombreux étudiants saint- pierrais et miquelonnais y résident et, d’autre part, d’y retrouver partie des racines de la population de l’archipel.

Dès le lendemain de la soirée d’élection, j’ai vécu dans un tourbillon. J’ai été invitée au journal télévisé RFO. J’ai également été interviewée par la radio et me suis prêtée à un nouveau shooting photos. Du fait de mon départ très proche et de mon éloignement de l’archipel pendant une année, Marjolaine Poulet, Déléguée Régionale Miss France, m’a permis de faire quelques apparitions localement : j’ai donc pris part à différentes manifestations officielles dont le 14 juillet et une visite à la Maison de retraite.

Au retour de l’élection Miss France 2011, je me suis remise avec sérieux aux études. Je suis en première année de langues étrangères appliquées à la fac de Nantes dans laquelle j’étudie l’anglais, l’espagnol et l’italien. Je n’ai pas encore d’idée précise quant à ce que je pourrais faire plus tard, mais je compte m’orienter vers une carrière dans le tourisme. Après quelques jours de vacances de fin d’année, j’ai eu mes premiers examens.

lea

Je n'ai pas encore eu l'occasion de voyager en étant en 1ère année, mais le dernier voyage que j'ai fait n'est pas des moindres : le voyage de préparation à l'élection de Miss France aux Maldives.

Cependant, en contact permanent avec le Comité Miss SPM et sa correspondante parisienne, j’ai pu me rendre sur le stand de Saint Pierre et Miquelon au Salon de l’Agriculture qui s’est tenu en février dernier à Paris. Ce fut une journée pleine d’émotions puisque j’y ai retrouvé diverses personnalités de l’archipel et quelques spécialités gastronomiques bien de chez nous… J’ai ainsi pu, avec un grand plaisir, présenter mon archipel à des personnes qui ne le connaissait pas, ou encore en approfondissant les connaissances de certaines autres.

J’espère que d’autres occasions de jouer mon rôle d’ambassadrice de l’archipel se représenteront.

Qu'avez-vous tiré de votre expérience « Election régionale » ?

J'ai un très bon souvenir de l'élection régionale : j'ai passé de très bons moments, bien qu'un peu fatiguant surtout pour les pieds... A la fin de celle-ci, j'ai eu l'honneur et la chance d'être élue Miss Saint Pierre et Miquelon. La joie était donc encore plus grande.

Pensez-vous que ce soit une expérience à renouveler ? à recommander ?

Je conseillerais à n'importe quelle jeune fille/femme de se présenter à cette élection. En effet, c'est une chance à ne pas laisser passer. A Saint Pierre et Miquelon, il n'y a qu'un seul pas à franchir pour pouvoir participer à l’élection Miss France, alors qu'en France, il faut savoir qu'il y a plusieurs élections avant d'être sûre de représenter sa région à la télé.

Avez-vous conservé des contacts avec les candidates ?

Je connaissais déjà la plupart des candidates, donc -comme nous sommes à Saint-Pierre et Miquelon- garder le contact avec elles n'est pas quelque chose de difficile.

Votre meilleur souvenir de l’élection régionale ?

Mon meilleur souvenir a tout simplement été le soir de l'élection qui, malgré le stress et la peur de rater les chorégraphies, a été d'après moi, un succès.

lea

Qu'avez-vous tiré de l’expérience « Election Miss France » ?

L'expérience Miss France est quelque chose à vivre si l'on en a l'occasion : on nous apprend à mieux nous tenir, à nous maquiller, nous coiffer, à s'exprimer en public et bien sûr on en apprend aussi sur les autres régions. C'est une expérience incroyable, pour laquelle il est difficile de trouver les mots.

Cette expérience a-t-elle modifié votre perception de ce milieu, de ce concours ?

Cette expérience a surtout embelli la perception que j'avais de ce milieu, bien que j’aie eu quelque peu peur des autres candidates et de la compétition. Mais, j'ai eu la chance de tomber dans une promotion géniale où tout s'est passé merveilleusement bien.

De même que pour l’élection régionale, quel est votre meilleur souvenir de la soirée Miss France ?

Mon meilleur souvenir est assurément notre arrivée aux Maldives qui était presque magique ! Nous avons été accueillies par des danseurs, des musiciens ; des enfants nous attendaient avec des colliers de fleurs, et nous avons aussi eu droit à un tapis rouge à la sortie de l'avion.

Avez-vous noué et/ou conservé des contacts avec : - d’autres candidates ?

Comme je l'ai dit précédemment, j'ai noué beaucoup d'amitiés durant ce mois. J'ai eu la chance de rencontrer des jeunes filles géniales, avec qui je garde bien évidemment le contact, que ce soit via internet ou par téléphone.

- avec le milieu ?

Il m'arrive de parler avec quelques personnes que j'ai rencontrées et avec lesquelles j'ai « travaillé » pendant ce mois de préparation.

lea

Léa Harnett

Miss Saint Pierre et Miquelon 2010